Créer un site internet

 Education sexuelle et Tantra

 

                                                                        Chetan Joël Samarpan

 

Depuis plus d'un an de nombreux articles sont parus en France et dans beaucoup d'autres pays pour dénoncer les violences sexuelles faites aux femmes. Ce mouvement à l'échelle mondiale ne semble pas prêt de vouloir s'arrêter...et tant mieux ! En effet il me semble indispensable "d'enfoncer le clou", afin que les mentalités et les comportements puissent changer en profondeur.

En même temps, je voudrai partager un questionnement qui me vient souvent à l'esprit: N'existe-t-il pas un risque de "jeter le bébé avec l'eau sale du bain", et de condamner l'énergie sexuelle masculine dans son aspect émissif ? (sur l'aspect positif de cette énergie, on peut se reporter au beau texte de mon ami Chacko: "Le Lingam Sacré" )

L'Existence aurait pu nous créer à tous, hommes et femmes, une vie beaucoup plus simple en nous dotant d'une énergie sexuelle au fonctionnement semblable...c'est d'ailleurs cette similarité de comportement qui rend sans doute les relations homosexuelles aussi "gaies" ! Mais de fait nous avons des différences importantes dans l'éveil de notre désir et la façon de le satisfaire. Pour la plupart des hommes, le désir peut s'éveiller de façon intense très rapidement et être satisfait tout aussi vite. Les femmes, dans leur immense majorité, ont besoin de beaucoup plus de temps pour que s'éveille la force de leur désir, et ensuite sont capables de le vivre pour une période plus prolongée.
Ainsi la situation pourrait être comique si elle n’entraînait pas autant de frustration et de souffrance, car tant d'hommes souhaitent ardemment avoir un rapport sexuel avec une femme, et lorsque enfin l'occasion s'en présente ils dissipent leur énergie en quelques minutes, laissant leur partenaire insatisfaite, elle qui commençait tout juste à décoller.

J'ai de plus en plus tendance à considérer que tout dans cet univers est parfait, si l'on sait voir les choses avec assez de recul et de discernement. Si l'Existence, ou Dieu (quelque soit le nom que l'on emploie), nous a créé aussi différents hommes et femmes, c'est sans doute pour une bonne raison, qui à mes yeux est celle-ci: au-delà du plaisir immédiat et même de la procréation, les relations intimes hommes-femmes sont là pour nous aider à évoluer, à nous remettre en question et à nous transformer vers plus de conscience, de présence et d'amour.

La question principale devient alors celle-ci: y a-t-il une forme d'éducation sexuelle et amoureuse qui peut nous préparer efficacement à vivre dans la complicité et l'harmonie ces différences d'énergie et de désir dans les relations intimes ? L'"éducation sexuelle" telle qu'elle est dispensée dans les écoles et les collèges semble pour le moins insuffisante et inadaptée pour faire face aux challenges de la relation. Celle offerte dans la plupart des familles n'apporte pas plus d'éléments constructifs, mais souvent au contraire un "modèle" de mauvaise communication et de mésentente... Quant aux images et messages véhiculés par les films pornos, ils regorgent généralement de prouesses machistes et de soumission féminine, le tout coupé du moindre sentiment.

En fait il n'y a à ma connaissance que deux approches qui offrent une réelle éducation à la sexualité et à l'amour, englobant notre totalité corps-cœur-esprit et nous donnant les moyens d'intégrer et d'harmoniser les différences hommes-femmes. Elles proviennent de deux des civilisations les plus anciennes et les plus raffinées qui se sont développées sur Terre, celles de la Chine et de l'Inde. Il s'agit du Taoïsme et du Tantra.

                                                       hommes et femmes

Dans les enseignements taoïstes diffusés en Chine depuis des milliers d’années, des pratiques de contrôle de l'énergie sexuelle ouvrent la porte à des rapports prolongés, et visent à améliorer la santé ainsi que la longévité. 

Dans la vision tantrique, la sexualité représente la manifestation de notre énergie vitale par l’intermédiaire de notre chakra racine, le « Muladhar ». Lorsque cette énergie est mise en mouvement dans le canal central présent à l’intérieur de notre colonne vertébrale (ce que j’aime appeler notre Arc-en-Ciel intérieur), elle change de qualité et devient sensualité dans le hara, puissance dans le plexus solaire, amour au niveau du cœur, créativité dans la gorge, extase dans le troisième œil, et finalement unité avec le Tout dans la couronne...

J'ai eu la grande chance de connaître les enseignements taoïstes à l'âge de dix-neuf ans grâce au célèbre livre " le Tao de l'art d'aimer" et quelques années plus tard d'être initié au Tantra au cours d'un séjour à l'Espace du Possible en 1979 ( 40 ans déjà !). Non seulement ma sexualité en a été profondément transformée, mais l'ensemble de mon existence, au-delà de tout ce que j'aurais pu imaginer...et je me sens un peu triste en pensant à tous les hommes et toutes les femmes qui n'ont pas la chance d'être initiés à ces pratiques.

Contrairement à ce que j'entends dire parfois, je sais qu'il y a dans notre pays, et au-delà, de nombreux(ses) animateurs/animatrices de Tantra extrêmement intègres et qualifiés, ayant une longue expérience de ces enseignements et capables de les transmettre en respectant leur essence, leur beauté et leur profondeur...Et je vois beaucoup de vocations en train de fleurir chez des personnes nouvelles.

Peut-être est-il temps maintenant qu'émerge un puissant mouvement d'opinion demandant à ce que les techniques taoïstes et tantriques ne soient plus réservées à une petite minorité, mais soient diffusées très largement et cela depuis les bancs de l'école !

Imaginez un monde où, dès leur adolescence, les garçons apprennent à faire circuler leur énergie de désir le long de leur "flûte intérieure" (approche tantrique) ou à pratiquer l'orbite microcosmique (approche taoïste). Quand un jeune homme ainsi formé sera en présence d'une jeune fille qui éveille son désir, il aura le libre choix d'apprécier cette énergie et de la faire circuler à l'intérieur de lui (lui apportant un immense regain de vitalité et de créativité) si cette personne ne souhaite pas entrer dans un contact intime; et si elle le souhaite aussi, il sera capable de partager avec elle des moments inoubliables de danse d'énergie, non seulement au  plan sexuel mais à tous les niveaux de l'être !

                                             femmes

Les jeunes femmes quant à elles seront initiées à se percevoir comme de véritables "déesses de l'amour", ayant le plus grand respect aussi bien pour leur sexe que pour leurs sentiments, leur intuition et leur essence spirituelle. Elles seront capables d'accueillir le désir masculin quand ce sera juste pour elles, et d'en faire une  magnifique célébration; et de le décliner dans tous les autres cas en sachant que leur choix sera entendu et respecté. 

Une telle évolution dans les relations intimes aurait très certainement un impact sur tous les autres aspects de la vie sur Terre. Ce nouveau niveau de satisfaction ferait que le besoin du "toujours plus" et l'avidité sous toutes ses formes seraient grandement diminués et l'écologie de notre planète s'en porterait beaucoup mieux.

Comme un changement commence toujours par un premier pas... j'invite du fond du cœur les personnes qui n'ont pas encore d'expérience dans le domaine des pratiques tantriques ou taoïstes à rechercher un(e) animateur(trice) avec qui elles se sentent en confiance, et à explorer à leur rythme et de leur façon unique ce merveilleux chemin, avec la conscience qu'elles ne le font pas seulement pour elles mais aussi pour contribuer à un aspect essentiel de l'évolution de l'humanité.

Chetan Joël Samarpan, ce 05/05/2019